Histoire 

cabrieres mars avril 2014 (9) (Copier)

Cabrières (mars 2014), Office de Tourisme du Clermontais

 

cabrieres_chevetstmartin_crozes3

Chevet de l’église, par Fagairolles 34, via Wikimedia Commons

L’église Saint-Martin se situe dans le hameau des Crozes, sur la commune de Cabrières. Elle fut citée pour la première fois dans un texte de déguerpissement[1] de 990. Autrefois, l’église dépendait du monastère de Saint-Thibéry qui était bien implanté dans le Cabrérés du Haut Moyen Âge. Puis, elle fut unie, en 1167, à  l’église Sainte-Marie-de-Tibéret. Deux campagnes de restauration ont été entreprises dans la fin des années 1990. Ces deux campagnes de travaux se sont successivement portées sur la réfection des couvertures, des enduits intérieurs et des sols. L’église Saint-Martin-de-Crozes, se trouvant sur le passage des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, fut classée au titre des Monuments Historiques en 1980.

Description

De plan basilical, elle possède une unique nef de cinq travées qui est voûtée en berceau brisé, un demi-transept et une abside à cinq pans. Caractéristique du style roman, les dates de construction de l’église restent cependant difficiles à déterminer. A l’intérieur, un anachronisme a été observé. En effet, si la voûte en berceau brisé est caractéristique de la fin du XIIe siècle, la retombée des arcs engagés indique une construction antérieure. Ainsi, les dates de l’église Saint-Martin s’échelonnent entre la fin du XIe et le XIIe siècle. L’originalité du monument réside dans  son abside pentagonale qui remonterait aux environs de 1100. Les voûtains triangulaires et les arcs diagonaux de l’abside témoignent d’une réfection au XIIIe et XIVe siècles. Au niveau de la façade, la porte aurait été ouverte vers le XIVe siècle.

[1] : Un déguerpissement est un abandon de la possession d’un bien immeuble effectué par son détenteur.Le clocher carré et les chapelles latérales sont quant à eux plus récents. Alors que le territoire de Cabrières a fait l’objet d’importantes attaques liées à la présence de l’ancien château, l’église Saint-Martin de Crozes, située dans un lieu plus isolé, semble avoir traversé les siècles sans dommage livrant ainsi un précieux témoignage de l’architecture romane en bas Languedoc.

Publicités