Histoire

lodeve_musee_fleury

La façade du Musée de Fleury, par Fagairolles 34, via Wikimedia Commons

Cet hôtel-particulier est connu pour avoir été la propriété de la famille de Fleury, famille de percepteur du diocèse de Lodève. C’est précisément dans cet hôtel qu’est né le 22 juin 1653 André Hercule de Fleury, futur cardinal. En 1677, Jean de Fleury, père du Cardinal, acheta à Fabre de Latude, seigneur de Lavalette, une maison voisine pour agrandir l’hôtel. Cet agrandissement correspond à l’aile nord actuelle. Des agrandissements ont été ensuite effectués au XVIIe siècle. En 1767, Bernard Luchaire, un bourgeois de la ville,  devient propriétaire de l’Hôtel. Suite aux nouvelles envies du XVIIIe siècle, une nouvelle campagne de travaux est engagée. Le goût du confort de ce siècle conduit à modifier l’architecture et à spécialiser les différentes pièces. C’est peut-être pour cela que Bernard Luchaire a entrepris des travaux importants dans le bâtiment modifiant profondément la façade sud et altérant quelque peu la perspective vers le jardin de la cour arrière.

Après cette période, le monument connut d’autres modifications afin de l’adapter à ses nouvelles affectations. Ainsi, l’Hôtel de Fleury devint un couvent et un collège. Ce sont les sœurs de Nevers qui eurent, à partir du début du XIXe siècle, la responsabilité du couvent qu’elles tiendront jusqu’en 1903 et du collège pour jeunes filles qui fut ouvert en 1909.

Puis en 1981, le musée Fleury est inauguré. Afin de permettre l’accessibilité du public, la conversion du bâtiment en musée nécessita également d’importants aménagements. Aujourd’hui, les collections du musée s’organisent en deux départements, celui des Sciences de la Terre et de l’Archéologie et celui des Beaux-arts. Les collections de géologie, paléontologie et archéologie présentent la région du Lodévois depuis 540 millions d’années jusqu’à la période gallo-romaine. Tandis que le département des Beaux-arts réunit  un ensemble d’œuvres du sculpteur Paul Dardé ainsi  qu’une collection d’art contemporain.

Description 

L’Hôtel de Fleury fut édifié aux XVIe et XVIIe siècle puis remanié à partir du XVIIIe siècle. La façade sud porte encore des traces du XVIe, avec la présence de fenêtre à meneaux. Caractéristique des Hôtels Particuliers du XIIe siècle, son organisation obéit à une grande rigueur en s’articulant autour d’une cour centrale de plan carré. Le pavage en galet de cette cour est représentatif des Hôtels-Particuliers du XVIIe siècle, du nord de l’Hérault.cet élégant bâtiment s’articule autour d’une cour centrale, de plan carré, dont le remarquable pavage de galets est caractéristique des hôtels du XVIIe siècle du nord de l’Hérault.cet élégant bâtiment s’articule autour d’une cour centrale, de plan carré, dont le remarquable pavage de galets est caractéristique des hôtels du XVIIe siècle du nord de l’Hérault. A l’intérieur, l’escalier principal, probablement de la même époque, attire l’attention. Par son mur d’échiffre ajouré d’arcs rampants,  il donne à l’Hôtel de Fleury, son élégance. Au grès des époques, le bâtiment fut remanié au  XVIIIe siècle et plus récemment dans les années 1980 pour sa réhabilitation en musée. Témoignage de l’architecture du Grand-Siècle, l’Hôtel de Fleury est en partie classé au titre des Monuments Historiques depuis 1980 et fait partie des bâtiments les plus emblématiques de la ville de Lodève.

 

Publicités