Les Panoramas

Tout paysage est structuré par des lignes de force et axes de convergence qui donne au relief sa perspective. Définir le panorama, c’est donner l’occasion d’avoir une perspective sur une vision éloignée d’un paysage qui peut atteindre 180°. Les différents points d’appels qui constituent un paysage sont généralement des éléments qui attirent l’œil. Ainsi le village en crête, le clocher de l’église comme les rochers dolomitiques sont autant d’éléments qui composent un Panorama. Les panoramas sont donc des paysages aux textures diverses regroupant de multiples patrimoines (bâti, archéologique comme géologique). Depuis une hauteur, ils permettent surtout d’offrir une vue d’ensemble sur un vaste et riche paysage.

Histoire 

Le mont Saint-Baudille est une puissante épaule de calcaires jurassiques qui est portée par une impressionnante série sédimentaire. Celle-ci témoigne de sa très longue période de formation au cours de laquelle, au fond d’une mer chaude et peu profonde, se sont déposés plus de mille mètres de sédiments fins.

Il y a six millions d’années, un soulèvement généralisé les éleva créant les immenses étendues tabulaires du Larzac et des autres causses. C’est sous ces territoires karstiques arides que circule l’eau des pluies. D’innombrables galeries sont encore à découvrir dans ce labyrinthe, cachées au sein même de ces masses de roche.

Le travail de l’eau s’y poursuit, inlassablement, goutte après goutte, créant des parcours improbables. Ainsi, certains des avens recensés dans le Larzac méridional, dont celui situé à proximité immédiate des bâtiments TDF, implantés au sommet du Mont Baudille, communiquent avec la célèbre grotte de Clamouse qui est située au débouché des gorges de l’Hérault.

Description 

 

baudille_panorma_neige10_pm

Le Mont Saint-Baudille, Martin Philippe

????????????????????????????????
Le Mont Saint-Baudille, Piquart Benoit_Office de Tourisme Intercommunal Saint-Guilhem-le-Désert/Vallée de l’Hérault

Occupant une partie du périmètre des communes de Montpeyroux et Saint-Guilhem-le-Désert, les monts de Saint-Baudille sont un massif montagneux sec faisant la transition entre le plateau du Larzac et la plaine de l’Hérault. Le point culminant est le Pic Saint-Baudille qui s’élève à 848 mètres d’altitude. Celui-ci offre une vue panoramique exceptionnelle sur toute la plaine de l’Hérault jusqu’à la mer. Depuis la vallée, il constitue un repère visuel qui est accentué par la présence d’un relais hertzien en son sommet. Ce site, soumis aux influences méditerranéennes et montagnardes, présente une grande diversité de milieux. Les monts Saint-Baudille constituent un trésor géologique où d’intéressantes espèces faunistiques et floristiques sont recensées. En effet, les escarpements rocheux, les pelouses et la garrigue constituent un refuge pour des espèces animales variées (aigles royaux, faucons, fauvettes, alouettes, reptiles…) et le développement d’une riche botanique. Ainsi, les monts Saint-Baudille offrent un réel intérêt en termes de paysage et de diversité écologique.

Publicités